Dehors est un poème : dévoilement des projets retenus

Cet été, La poésie partout organise cinq micro-résidences d’écriture dans l’espace public. Voici les propositions choisies suite à notre appel à candidatures pour l’édition 2021 de Dehors est un poème:

Place Anne-Marie-Alonzo, Nelly Desmarais et virginie fauve réaliseront un projet conjoint qui reflétera la triple posture d’autrice, éditrice et travailleuse culturelle qui était celle d’Anne-Marie Alonzo et qui est aussi la leur. Avec des séances de lectures performatives et des correspondances poétiques, elles souligneront l’actualité de cette poète d’origine égyptienne et lavalloise d’adoption trop peu connue et questionneront la «trop fréquente invisibilisation du travail des femmes dans le milieu de l’édition». Ce projet créera un pont entre Alonzo et la nouvelle génération d’écrivaines féministes à laquelle appartiennent Nelly Desmarais et virginie fauve. 

À la Promenade Bellerive, où se trouve une sculpture à la mémoire de Pierre Perrault, deux projets ont été retenus. Celui d’Angelina Guo abordera, comme l’a fait le poète et cinéaste dans ses livres et ses films, le rapport au territoire, à la langue et à l’identité. Mais ici, ces enjeux seront réactualisés sous l’angle d’une personne dont les parents viennent de Chine. Le projet de création d’Angelina Guo comprendra des photographies (témoignant de différentes trajectoires d’immigration) et des poèmes multilingues (français, anglais et chinois).

Toujours à la Promenade Bellerive, le projet de Laure Neria prendra la forme de collages sonores inspirés de la démarche poétique et cinématographique de Perrault. En dialogue avec le fleuve et l’œuvre du poète, ses créations seront faits de poèmes et d’enregistrements audio réalisés sur les lieux, et même sous l’eau, à l’aide d’un hydrophone. Adoptant une posture d’anticipation, le projet de Laure Neria imaginera de plus à quoi pourra ressembler la Promenade Bellerive dans le futur. 

Parc Jean-Narrache, le slameur David Leduc, alias Le Grand Slack, s’imprègnera de l’ambiance de ce petit parc du Centre-Sud et des gens qui le fréquentent pour rendre bien vivante l’oralité présente chez l’auteur de J’parl’ pour parler. Parmi les points communs entre les deux poètes : le désir de dire en joual les injustices sociales, l’humour et l’autodérision, ainsi que l’utilisation d’un pseudonyme. Jean-Narrache est en effet le nom de plume d’Émile Coderre, alors que David Leduc se présente sur scène comme Le Grand Slack. C’est sans doute ce dernier qui animera le micro ouvert, sur place, début octobre. 

Parc Dante, le poète, éditeur et chercheur Michael Nardone rendra hommage à celui que plusieurs considèrent comme le père de la langue italienne. Son projet célèbrera la diversité linguistique montréalaise en allant à la rencontre des gens, de leur rapport à la poésie et aux langues. Également d’origine italienne, Michael Nardone s’est déjà inspiré de L’Enfer et du Purgatoire de Dante dans ses œuvres précédentes. Il lui reste à s’attaquer à la dernière partie de la Divine Comédie, soit Le Paradis. C’est ce qu’il nous présentera le 14 septembre à l’occasion du 700e anniversaire de la mort de Dante.

Restez à l’affût pour connaître les autres dates de présentation des projets! 

Le jury, composé de Mimi Haddam, Maude Pilon, Joël Pourbaix, Amélie Prévost et Hector Ruiz, tient à souligner l’enthousiasme et la créativité qui se dégageaient de l’ensemble des propositions et à remercier toutes les personnes qui ont soumis leur candidature. Il fait bon de rêver à des projets poétiques à l’extérieur! 


À propos de Dehors est un poème

Organisée par La poésie partout, cette série d’activités trace une cartographie vivante des lieux publics qui ont un lien avec la poésie : poèmes intégrés à l’architecture ou à des murales, statues, sculptures et lieux nommés en l’honneur de poètes, comme des parcs et des places, etc. Nous voulons faire découvrir ces endroits et y faire résonner la poésie.

Une première édition de « Dehors est un poème » a eu lieu en 2019 grâce à la bourse Poésie dans la cité. L’édition 2021 est soutenue par le Conseil des arts du Canada.


À propos des poètes des micro-résidences

Directrice administrative adjointe chez le Quartanier ÉditeurNelly Desmarais travaille dans le milieu de l’édition depuis plus de dix ans. Elle a publié des critiques et des textes de création dans des ouvrages collectifs et des revues spécialisées. Deux fois en lice pour le Prix de poésie Radio-Canada, en 2017 et 2018, elle a été finaliste aux Prix du magazine canadien 2020, dans la catégorie poésie, pour la suite « Fièvre » parue dans Nouveau Projet. Ses études universitaires en recherche-création portent principalement sur la poésie féministe et l’écriture urbaine. Elle travaille présentement sur un premier recueil de poèmes.

virginie fauve est poète, travailleuse culturelle et critique pour Lettres québécoises. Elle a publié dans différentes revues de création littéraire (notamment Filles MissilesMœbius et Tristesse) et fait partie de deux comités de rédaction (Les Écrits et Filles Missiles). Dans le cadre de sa pratique artistique et de ses recherches, elle s’intéresse particulièrement à l’histoire littéraire des femmes, à l’édition indépendante et aux arts imprimés. Elle a d’ailleurs publié plusieurs fanzines (la revue BouletteContraintes quotidiennes) et co-créé Le tarot littéraire. La parution de son premier recueil est prévue en 2022 aux éditions Le lézard amoureux. [crédit photo: Mathieu Grenier]

Angelina Guo est une traductrice, poète et étudiante en littérature née à Montréal / Tiohtià:ke. Elle s’intéresse aux thèmes de l’aliénation familiale, des limites de la langue et des enjeux identitaires chez les immigrants asiatiques. Aussi active dans le milieu communautaire, ses interventions ont été reprises dans Le Devoir, Radio-Canada et le magazine Sticky Rice. [crédit photo: Nicholas Bacolod]

David Leduc, alias Le Grand Slack, est actif sur la scène slam québécoise depuis 2008. Il a donné des prestations et des spectacles à travers le Québec et animé des ateliers de slam dans les maisons des jeunes, les écoles secondaire, les cégeps et les universités. Il a organisé et animé les soirées micro ouvert Figures de Style et a participé pendant trois saisons au combat de mots de Plus on est de fous, plus on lit! sur les ondes de Radio-Canada. Il a fait partie à trois reprises de l’équipe montréalaise lors de la finale nationale de slam et travaille actuellement sur son premier EP de spoken word en compagnie de DJ Horg. [crédit photo: Nicola Lambert-Henry]

Michael Nardone est post-doctorant au département de Littératures de langue française de l’Université de Montréal. Éditeur de la revue critique Amodern et de la série de livres Documents on Expanded Poetics avec Anteism Books, il est l’auteur de trois livres de poésie : The Ritualites (2018), Airport Novel (2015) et Transaction Record (2014). Son écriture, ses dialogues et ses projets éditoriaux ont été publiés dans plusieurs revues et journaux et ils sont accessibles sur le site http://soundobject.net.

Laure Neria s’intéresse aux nouvelles écritures dans tous leurs états. À titre de réalisatrice sonore, elle pratique le collage radiophonique, l’art documentaire et le field recording. Comme écrivaine, elle cultive un goût pour l’imaginaire et les lieux initiateurs de dérives. Sous leur forme littéraire, les sons jouent pour elle un rôle déclencheur d’action et de digressions imagées.  Persuadée que l’environnement influence nos manières d’être et de faire, elle s’intéresse à la botanique et la géologie. À ce titre, sur commande de la Ville de Montréal, elle a imaginé un récit de la transition écologique de Montréal, sous forme de textes, d’images et de vidéos.

Illustration : Hommage à Armand Vaillancourt par Alexis Vaillancourt (avec Ludovic Marsolais-Viau, Martin Lavigne et Antoine Perreault), Production : MU, 2020. Cliquez ici pour plus d’informations à propos de cette murale. Photo : Flavia Garcia.

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s