Poésie libre-service

En association avec Bibliothèque et Archives nationales du Québec et le magazine LItinéraire, La poésie partout présente cet été Poésie libre-service, une série d’ateliers inclusifs de médiation poétique autour de l’installation Poème d’un jour à la Grande Bibliothèque. Chaque mercredi du 21 juin au 23 août de 16 h à 17 h 30, sur le parvis de la Grande Bibliothèque au coin du boulevard de Maisonneuve et de la rue Berri, Poésie libre-service vous invite à traverser un espace de rencontres et de créations pour les gens de tous âges, de toutes provenances, pour vous initier à la poésie ou pour renouer avec elle.

Faites écrire un poème à offrir, partagez votre poésie ou demandez tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la poésie : les poètes publics et publiques sont à votre disposition pour des échanges privilégiés ! Besoin d’inspiration, envie de vous prêter au jeu de la création littéraire ne serait-ce qu’un court instant ? Les poètes-médiateurs-médiatrices vous proposent des jeux poétiques et des réflexions spontanées pour laisser un mot ou plus sur votre passage, qui seront aussi d’excellents prétextes pour permettre à la poésie de revisiter les archives de BAnQ.

Couverte de haïkus composés par des poètes-camelots de L’Itinéraire, l’œuvre Poème d’un jour est un abri au cœur de la ville pour que résonnent la sensibilité, l’intensité et la contemplation de la poésie. Pour vous parler de leur expérience avec la poésie ainsi que celle de camelot et de rédacteur pour L’Itinéraire, ces poètes seront également présents chaque semaine. Avec Poésie libre-service, l’acte poétique devient accessible à toutes et à tous et se révèle comme un véritable outil d’inclusion sociale, où se côtoient le respect et l’émerveillement.

Tous les mercredis de 16 h à 17 h 30, du 21 juin au 23 août, sur le parvis de la Grande Bibliothèque. En cas de pluie l’activité aura lieu dans le hall.

 

Programmation Poésie libre-service 2017

21 juin

Poète médiatrice : Marie-Paule Grimaldi
Poète public : Jonathan Lamy
Invitée spéciale : Chloé Ste-Marie
Poètes de L’Itinéraire : Tous – Josée, Siou, Cindy, Isabelle, Mostapha, Mario

Activité poésie : Lancement de la saison ! Distribution de haïkus par les poètes de L’Itinéraire. Lecture publique : Chloé Ste-Marie, Jonathan Lamy et les poètes de L’Itinéraire. Acrostiches multiples.

28 juin

Poète médiatrice : Marie-Paule Grimaldi
Poète publique : Isabelle St-Pierre
Poète de L’Itinéraire : Siou

Activité poésie : Collages Exquis

5 juillet

Poète médiatrice : Rachel McCrum
Poète public : Jonathan Lamy
Poète de L’Itinéraire : Josée

Activité poésie : Sculpter le texte jusqu’au poème

12 juillet

Poète médiateur : David Wormaker
Poète publique : Virginie Beauregard D.
Poète de L’Itinéraire : Mostapha

Activité poésie : Passages des mots en poésie

19 juillet

Poète médiateur : David Wormaker
Poète publique : Flavia Garcia
Poète de L’Itinéraire : Cindy

Activité poésie : Lexique poétique de l’intraduisible

26 juillet

Poète médiatrice : Noémie Pomerleau-Cloutier
Poète public : Valéry Robichaud
Poète de L’Itinéraire : Isabelle

Activité poésie : Sculpter le texte jusqu’au poème

2 août (en collaboration avec le Festival Présence Autochtone)

Poète médiatrice : Noémie Pomerleau-Cloutier
Poète publique : Joséphine Bacon
Poète de L’Itinéraire : Josée

Activité poésie : Lexique poétique de l’intraduisible

9 août (en collaboration avec le Festival Présence Autochtone)

Poète médiatrice : Marie-Paule Grimaldi
Poète public : Louis-Karl Picard-Sioui
Poète de L’Itinéraire : Mario

Activité poésie : 1000 mots ou moins pour une image

16 août

Poète médiateur : David Wormaker
Poète publique : Sara Dignard
Poète de L’Itinéraire : Isabelle

Activité poésie : Inventaire poétique

23 août

Poète médiatrice : Marie-Paule Grimaldi
Poète public : Bertrand Laverdure
Poète de L’Itinéraire : Cindy

Activité poésie : Révolution Poésie 

 

Présentations des poètes-médiateurs-médiatrices

Marie-Paule Grimaldi

La démarche artistique de Marie-Paule Grimaldi s’est principalement déployée sur scène, entre autres par les performances d’improvisation poétique Incarne, le spectacle Des Filles qui ont de la gueule ou encore la scène slam. Aux Éditions Rodrigol, elle publie en 2014 Lame crépuscule, puis le fanzine  Fûdosei (médiance) en 2015 et Little Beast – une collaboration avec l’artiste Maridza Kim Sarah en 2016. Elle publie également dans divers revues et collectifs au Québec, en Corse et en France. Œuvrant comme médiatrice intellectuelle et culturelle dans les milieux communautaires et culturels, elle donne en plus des ateliers d’écriture et de slam dans les écoles, en prison et dans des centres d’hébergement, et s’implique dans plusieurs projets d’art communautaire. Elle est aussi critique de cinéma, de théâtre et de poésie, et signe de courts essais et recensements pour le Magazine Spirale. Site web : www.mapgri.com

Rachel McCrum

Rachel est une poète, performeuse et animatrice d’événements de poésie. Elle est née en Irlande du Nord et a passé les sept dernières années à Edimbourg, où elle a été la première poète en résidence de la BBC Écosse et où elle a coanimé la série de cabarets Rally & Broad. Elle vit à Montréal. Site web: rachelmccrumpoetperformer.wordpress.com.

David Wormäker

David a publié plusieurs plaquettes de poèmes pour le compte des Séditions littéraires Dunkey Xiote et un livre chez Poètes de Brousse. Il a animé et participé à de nombreux cabarets poétiques, à Montréal, au Québec et au Canada. Il est présentement médiateur intellectuel chez Exeko. Il aime la déstabilisation citoyenne par d’abrupts, intenses et minutieux dérèglements du gros bons sens.

Noémie Pomerleau-Cloutier

Originaire de la Côte-Nord et ayant longtemps vécu en Afrique de l’Ouest, Noémie habite Montréal et est formatrice en alphabétisation populaire. Elle est aussi une citoyenne féministe engagée pour l’accès à l’éducation à tout âge, pour la justice sociale et dans des projets qui démocratisent la poésie. Ses textes ont été publiés à quelques reprises dans la Rue de la poésie et dans diverses revues. On peut lire sa poésie photographique sur son compte Tumblr, Éclats et balbutiements (https://eclatsetbalbutiements.tumblr.com/). Son premier recueil sera publié à La Peuplade à l’automne 2017.

 

Présentation des poètes publics et publiques

 

Jonathan Lamy

Jonathan Lamy est un poète à tout faire. Il a publié trois recueils aux Éditions du Noroît, dont La vie sauve (Prix Émile-Nelligan 2016). Il œuvre également en poésie sonore et en vidéopoésie. Il a lu et performé au Québec, en France, en Chine, en Haïti, en Écosse et au Sénégal. Site web: jonathanlamy.wordpress.com

Isabelle St-Pierre

Isabelle St-Pierre fait entendre sa voix depuis plus de 20 ans (poésie, slam, conte) au Québec, en Ontario, en Acadie et en France. Fille d’immigrante, elle porte en elle la douce mélancolie du nomade, du juif errant. À travers ses propres questionnements identitaires et territoriaux, elle brosse des portraits réalistes, abordant des sujets difficiles et sensibles : pauvreté, vie ouvrière, violences du quotidien et injustices. Proche du folk et du protest song, c’est une parole engagée qui se veut un outil de changement social. Elle dirige et anime depuis 2005 des dizaines de spectacles, micros ouverts, concours, ateliers. Elle a dirigé pendant six ans le volet conte/slam de l’État d’Urgence, camp de réfugiés (ATSA) de 2005 à 2010, invitant plus d’une vingtaine d’artistes et donnant la parole aux sans-abris. De 2012 à 2017, elle a coorganisé et animé les Slam Sessions Montréal, soirées mensuelles avec une formule artiste invité et micro ouvert. En janvier 2016, elle a créé un événement sans précédent avec Caroline N. Hotte (CBC North), Paroles Fauves : vigile poétique contre la violence faite aux femmes autochtones. En avril 2017, elle a fait une résidence au Banff Centre, programme de Spoken Word.

Virginie Beauregard D.

Tout en frayant avec les arts visuels et la musique, Virginie Beauregard D. entame une démarche d’écriture en 2005. Dès le départ, ses poèmes sont présentés sous diverses formes notamment au théâtre de Quat’Sous dans la pièce Dans les charbons (Loui Maufette). Elle fait paraître deux recueils aux éditions de l’Écrou, Les heures se trompent de but (2010) et D’une main sauvage (2014) qui sera finaliste au prix Émile-Nelligan 2015. Elle est récipiendaire du prix Jean-Lafrenière-Zénob 2016 et participe à nombre d’événements littéraires au Québec et à l’international. Au cours de la dernière année, Virginie Beauregard D. contribue à l’anthologie Femmes rapaillées (éditions Mémoire d’encrier) avec la suite poétique De la neige rare. D’autre part, elle écrit les vingt-et-un poèmes de l’exposition itinérante Visages de lumières organisée par la Société de la Trisomie-21 visant la sensibilisation à la réalité des personnes vivant avec le syndrome de Down.

Flavia Garcia

Née à Buenos Aires en Argentine en 1964, Flavia Garcia réside à Montréal depuis 1987. Professeure, poète, traductrice, interprète de tango, plusieurs de ses poèmes ainsi que des traductions de poètes hispanophones en français ont été publiés dans les revues Estuaire, Exit et Brèves littéraires. Avec Hugh Hazelton, elle anime les soirées de poésie LAPALABRAVA. Depuis 2009, elle fait partie de la formation de tango argentin El Trio Argentino et Flavia Garcia, dirigée par le pianiste et compositeur Jose Maria Gianelli, en tant qu’interprète et parolière de ses musiques originales. Son premier recueil Partir ou mourir un peu plus loin, est paru aux Éditions Mémoire d’encrier en octobre 2016.

Valery Robichaud

Poète et acadien militant, Valery Robichaud estime que la poésie rend la condition humaine meilleure. Selon lui, nous devons chercher à améliorer la qualité de vie des artistes qui font de la culture le plus bel héritage de l’humanité. Il a publié L’homme sur le chemin de l’univers aux Éditions Perce-Neige en 2013.

Joséphine Bacon

Joséphine Bacon est une poète innue originaire de Pessamit, née en 1947.  Réalisatrice et parolière, elle est considérée comme une auteure phare du Québec. Elle a travaillé comme traductrice-interprète auprès des aîné-e-s, ceux et celles qui détiennent le savoir traditionnel et, avec sagesse, elle a appris à écouter leur parole.  Joséphine Bacon dit souvent d’elle-même qu’elle n’est pas poète, mais que dans son cœur nomade et généreux, elle parle un langage rempli de poésie où résonne l’écho des anciens qui ont jalonné sa vie. Chez Mémoire d’encrier, elle a écrit son premier recueil Bâtons à message/Tshissinuashitakana (2009) en pensant à ces nomades amoureux des grands espaces. Toujours chez Mémoire d’encrier, elle a publié en collaboration avec José Acquelin Nous sommes tous des sauvages en 2011 et, en 2013, Un thé dans la toundra/Nipishapui nete mushuat. Parolière et auteure des textes d’enchaînement du spectacle de Chloé Sainte-Marie Nitshisseniten e tshissenitamin, Joséphine Bacon a été invitée en Colombie, en France, en Russie (Moscou), en Arménie et en Haïti. Elle a reçu de nombreuses distinctions, participe régulièrement à des spectacles de poésie et collabore à des revues québécoises, européennes, tahitiennes, etc. Joséphine Bacon enseigne l’innu-aimum depuis plus de 40 ans et donne de nombreux ateliers d’écriture et conférences dans les universités, les cégeps et dans plusieurs communautés autochtones comme Pessamit, Essipit, Mashteuiatsh, Natashquan, Obedjiwan, Uashat-Malioténam et Odanak. Elle a reçu en 2016 un Doctorat Honorisis Causa de l’Université Laval.

Louis-Karl Sioui-Picard

Originaire de Wendake, Louis-Karl Picard-Sioui est écrivain, poète, performeur et commissaire en arts visuels. Il travaille depuis une quinzaine d’années dans le domaine de la diffusion de la culture et de l’art autochtone, tant en ce qui concerne la musique, les arts visuels que la littérature. Il est co-fondateur et directeur de Kwahiatonhk!, le seul OBNL autochtone entièrement dédié à la promotion de la littérature des Premières Nations du Québec. Récemment, il a publié Chroniques de Kitchike : la grande débarque (Hannenorak, 2017), un recueil de nouvelles humoristiques traitant de la vie dans les réserves du Sud du Québec.

Sara Dignard

Sara Dignard est née en campagne mais a grandi dans les ruelles du quartier Villeray à Montréal entre deux cordes à linge, dans les vapeurs de barbecue et le miaulement des chats perdus. Depuis, elle cherche le fleuve comme le Nord, sa vie apparaît entre les points de la constellation de ses exils. Après Le cours normal des choses, son premier recueil de poésie, paru aux éditions du passage, qui lui a valu le Prix Jovette-Bernier, et qui s’est glissé sous la porte de son premier hiver madelinot, elle s’est trouvée une maison au Bic, d’où regarder aller et venir les oies. Elle en a profité pour compléter sa maîtrise en création littéraire, prendre parole ici et là et déployer un poème à la fois son deuxième recueil de poésie en chantier, dont la suite « Écoumène » lui a valu la 2e place du Prix Geneviève-Amyot 2016. D’une géographie à l’autre, des fils se tendent et forment une grande courtepointe de patience où elle apprend à laisser la vie s’inventer des possibles. Elle est maintenant revenue à Montréal pour faire naître de nouvelles lignes sur la carte.

Bertrand Laverdure

Né en 1967, poète, il a publié notamment Rires au Noroît (2004), Sept et demi au Quartanier (2007), Rapport de stage en milieu humain chez Triptyque (2014) et Cascadeuse chez La Courte Échelle (2013). À l’affût des collaborations et des expériences esthétiques les plus diverses, il a marié ses mots à tous les types de musique. Les compositeurs Stacey Brown, Cléo Palacio-Quintin et Marc Ouellette ont mis ses textes en musique tout aussi bien, dans un autre registre, que le groupe métal Anonymus. Il a obtenu le prix Joseph S. Stauffer, décerné par le Conseil des arts du Canada en 1999. Il a reçu le prix Rina-Lasnier en 2003 pour Les forêts (Noroît, 2000). Ce même recueil fut aussi retenu comme finaliste au prix Emile-Nelligan en 2000. Son livre de poésie Audioguide (Noroît, 2002), fut de même en nomination pour le Grand Prix du Festival international de poésie de Trois-Rivières en 2003. Il est également romancier, essayiste, blogueur et a été chroniqueur littéraire à la télé à MAtv. Présentement, il tient une chronique littéraire à l’émission Le Retour à la radio CIBL. Il est le Poète de la Cité à Montréal pour la période 2015-2017.

 

Pour en savoir plus sur…

L’installation Poème d’un jour
http://www.lafabriqueculturelle.tv/capsules/5751/poeme-d-un-jour-quand-les-camelots-rencontrent-le-haiku

La poésie partout
lapoesiepartout.com

Le magazine L’itinéraire
itineraire.ca

Bibliothèque et Archives nationales du Québec
banq.qc.ca 

En collaboration avec :