À propos

La poésie partout souhaite promouvoir la diversité des propositions poétiques et mettre en place des projets rassembleurs. Lieu de médiation, d’idéation et de dialogue, La poésie partout entend favoriser la diffusion et la dissémination de la poésie sous toutes ses formes.

La poésie partout est un organisme à but non lucratif qui invente, produit et diffuse des activités poétiques variées. C’est un mouvement collectif et rassembleur qui fait la promotion de la poésie, notamment dans l’espace public et sur Internet. Mis sur pied en janvier 2017, La poésie partout imagine des moyens de médiation et des tactiques de dissémination pour permettre à la poésie de rencontrer divers publics et d’investir différents lieux. Parce que la poésie doit être faite partout.

Conseil d’administration

Le conseil d’administration est composé de cinq poètes: Sébastien Dulude (trésorier), Flavia Garcia (administratrice), Jonathan Lamy (président), Rachel McCrum (administratrice) et Noémie Pomerleau-Cloutier (secrétaire). Laurie Bédard, Bertrand Laverdure, Valery Robichaud et Marie-Paule Grimaldi ont aussi fait partie du CA. Le CA s’engage à être à l’écoute des besoins du milieu et à mettre en place une structure où il est possible de s’impliquer et de créer des liens. La poésie partout est un espace accueillant et généreux, ouvert aux initiatives.

Sébastien Dulude

Sébastien Dulude est né en 1976 et est poète, performeur, critique et éditeur. Il est l’auteur des recueils de poésie chambres (Rodrigol, 2013) et ouvert l’hiver (La Peuplade, 2015). Il a également fait paraître de nombreux poèmes en revues, livres d’artistes et fanzines, de même qu’un essai, Esthétique de la typographie (Nota bene, 2013), à propos de l’œuvre du poète, éditeur et typographe Roland Giguère. Performeur, il s’est notamment fait connaître par ses performances exigeantes, qui aspirent à confondre beauté et violence, dans une intimité teintée d’ambiguïté et de malaise. Il a eu l’occasion de présenter son travail sur des scènes un peu partout au Québec, ainsi qu’en France, Belgique, Serbie, Suède et, bientôt, en Russie. Crédit photo: Fabrice Masson-Goulet

Flavia Garcia

Née à Buenos Aires, Argentine, en 1964, Flavia Garcia réside à Montréal depuis 1987. Professeure, poète, traductrice, interprète de tango, plusieurs de ses poèmes ainsi que des traductions de poètes hispanophones en français ont été publiés dans les revues Estuaire, Exit et Brèves littéraires. Avec Hugh Hazelton, elle anime les soirées de poésie LAPALABRAVA. Depuis 2009, elle fait partie de la formation de tango argentin El Trio Argentino et Flavia Garcia, dirigée par le pianiste et compositeur Jose Maria Gianelli, en tant qu’interprète et parolière de ses musiques originales. Son premier recueil Partir ou mourir un peu plus loin, a paru aux Éditions Mémoire d’encrier en octobre 2016.
Crédit photo : Jean Pierre Mercier

Jonathan Lamy

Jonathan Lamy est un poète à tout faire. Il a publié trois recueils aux Éditions du Noroît, dont La vie sauve (Prix Émile-Nelligan 2016). Il œuvre également en poésie sonore et en vidéopoésie. Il a lu et performé au Québec, en France, en Chine, en Haïti, en Écosse et au Sénégal. Site web: jonathanlamy.wordpress.com
Crédit photo: Rachel McCrum

Rachel McCrum

Rachel est une poète, performeuse et animatrice d’événements de poésie. Elle est née en Irlande du Nord et a passé les sept dernières années à Edimbourg, où elle a été la première poète en résidence de la BBC Écosse et où elle a coanimé la série de cabarets Rally & Broad. Elle vit à Montréal. Site web: rachelmccrumpoetperformer.wordpress.com. Crédit photo: Colin Usher (Studio Faire).

Noémie Pomerleau-Cloutier

Originaire de la Côte-Nord et ayant longtemps vécu en Afrique de l’Ouest, Noémie habite Montréal et est formatrice en alphabétisation populaire. Elle est aussi une citoyenne féministe engagée pour l’accès à l’éducation à tout âge, pour la justice sociale et dans des projets qui démocratisent la poésie. Ses textes ont été publiés à quelques reprises dans la Rue de la poésie, dans Cher Hochelaga (janvier 2016),  dans le deuxième numéro de Recréer la côte (novembre 2016), dans Cavale (janvier 2017) et dans Françoise Stéréo (mars 2017). On peut également lire sa poésie photographique sur son compte Tumblr, Éclats et balbutiements. Son premier recueil sera publié à La Peuplade à l’automne 2017.
Crédit photo: Karljessy Photographe

 

Yan St-Onge (chargé de projets)

sépiaYanArtiste, poète, performeur, mais surtout spécialiste en rien, Yan est chargé des communications pour La poésie partout. Son travail de création a été diffusé dans divers contextes au Québec, en Ontario et en France sous forme d’expositions, de performances, de textes ou d’œuvres sonores. Il rédige une thèse de doctorat en sémiologie portant sur la poésie-performance.

 

Partenaires

Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Festival Metropolis Bleu

La flèche rouge: librairie et atelier de quartier

Magazine L’Itinéraire

Opuscules : Littérature québécoise mobile

Radio Spirale

La Rue de la Poésie

BAnQ_logo-txt LOGO_FESTIVAL 300 dpi.jpg

flèche rouge                   l-itin-raire.png

logo-litteerature_queebeecoise_mobile         LogoRadioSpirale

logo La rue de la poésie

Collaborations ponctuelles

Le Catalyseur d’imaginaires urbains

Coeur ouvert

Présence autochtone

Productions Rhizome

Vocalités vivantes

 

logo_coeur ouvert

 

On parle de nous

Catherine Lalonde, « Essaimer la poésie », Le Devoir, 21 février 2017.

Reportage de Karine Perreault à l’émission Montréalité, MAtv, 2 mars 2017.

Fabrice Valcourt, « La journée du poème à porter », CHOQ.ca, 26 avril 2017.

La poésie bien en vie : reportage à l’émission Formule Diaz, Télé-Québec, 9 octobre 2017.

Jonathan Lamy, présentation de La poésie partout sur le blogue du National Poetry Month, mis en ligne le 25 avril 2018. Also in English.

Vincent Bolduc parle de la Journée du poème du poème à porter à la télé de Radio-Canada, émission Entrée principale du 25 avril 2018.