Michael Nardone : Micro-résidence au Parc Dante

Le projet de Michael Nardone au Parc Dante a été présenté sur place le 14 septembre 2021 (date qui marquait le 700e anniversaire de la mort de Dante).

Intitulé Pré-choeur, le texte bilingue de Michael Nardone a été interprété par Oana AvasilichioaeiCatherine LerouxRachel McCrumErín MoureNeil Smith et François Turcot. En attendant l’enregistrement audio, capté par Littérature québécoise mobile ainsi que Laure Neria, voici quelques photos (crédits : Vincent Morreale).

RÉSUMÉ DU PROJET

Au Parc Dante, le poète, éditeur et chercheur Michael Nardone rend hommage à celui que plusieurs considèrent comme le père de la langue italienne en questionnant la diversité linguistique montréalaise. Également d’origine italienne, Michael Nardone s’est déjà inspiré de L’Enfer et du Purgatoire dans ses œuvres précédentes. Il s’attaque maintenant à la dernière partie de la Divine Comédie, soit Le Paradis, à travers un long poème choral.


À PROPOS DE L’ARTISTE

Michael Nardone est post-doctorant au département de Littératures de langue française de l’Université de Montréal. Éditeur de la revue critique Amodern et de la série de livres Documents on Expanded Poetics avec Anteism Books, il est l’auteur de trois livres de poésie : The Ritualites (2018), Airport Novel (2015) et Transaction Record (2014). Son écriture, ses dialogues et ses projets éditoriaux ont été publiés dans plusieurs revues et journaux et ils sont accessibles sur le site http://soundobject.net.

Cette micro-résidence de création s’inscrit dans la série d’activités Dehors est un poème, produites par La poésie partout. L’édition 2021 bénéficie du soutien du Conseil des arts du Canada et du Conseil des arts et des lettres du Québec.