Projet de Fiorella Boucher (Dehors est un poème 2022)

Dans le cadre de sa série d’activités Dehors est un poèmeLa poésie partout organise des micro-résidences d’écriture dans l’espace public. Ce projet veut faire des endroits qui ont un lien avec la poésie des lieux de création poétique.

Durant l’été 2022, Fiorella Boucher investira les rues Pauline-Julien et Gilbert-Langevin. Situées toutes deux près du parc Laurier, comme un écho en poésie et en chanson, elles longent la voie ferrée séparant Le Plateau-Mont-Royal et Rosemont–La-Petite-Patrie.

Fiorella Boucher présentera son projet de création, jeudi le 15 septembre, en compagnie des trois autres poètes des micro-résidences Dehors est un poème 2022.

Rendez-vous à 18h30 devant le chalet du parc du Père-Marquette (1555, rue des Carrières). Lien vers l’évènement Facebook.


À propos du projet

Pour plonger dans le projet, écoutez le balado «j’ai un soleil en fer à te conter», où la poète parle de sa démarche. L’épisode est disponible sur AnchorApple Podcast et Google Podcast.

Extrait de la proposition : « Je travaillerai les thèmes de la frontière et du temps dans une écriture de soi en me servant des textes de Pauline Julien et de Gilbert Langevin comme lieux de résonance. La thématique du temps, c’est la voie ferrée comme symbole de voyage entre les époques et les territoires. En ce qui concerne la frontière, je partirai d’un constat de résistance : même si on répare les clôtures, il y a toujours des ouvertures pour que les passant·e·s traversent d’un côté ou de l’autre. Mon texte sera rédigé en français avec du guaraní pour prendre acte de ma propre transgression des frontières. »


À propos de l’artiste

Fiorella Boucher est d’origine guaraní-paraguayenne et française. Elle réside actuellement à Montréal / Tiohtià:ke, où elle écrit et étudie. L’abattoir c’est chez nous, son premier livre, est paru en 2021 chez Mémoire d’encrier. Sa poésie aborde des enjeux d’identité liés aux appartenances multiples, la transmission intergénérationnelle, le colonialisme et l’exil. Elle prend part à divers événements de diffusion culturelle, tel que des lectures de rue et les Rencontres multilingues en poésie.

crédits photo : JMP Photographie cyclothymique

Organisées par La poésie partout, les micro-résidences Dehors est un poème 2022 sont rendues possible grâce au soutien du Conseil des arts du Canada et du Conseil des arts et des lettres du Québec.