Projet de Jean-François Létourneau (Dehors est un poème 2022)

Dans le cadre de sa série d’activités Dehors est un poèmeLa poésie partout organise des micro-résidences d’écriture dans l’espace public. Ce projet fait des endroits qui ont un lien avec la poésie des lieux de création poétique.

Cliquez ici pour lire le projet poétique de Jean-François Létourneau et écouter son enregistrement en studio.

À propos du projet

Durant l’été 2022, Jean-François Létourneau a investi le Parc Blanche-Lamontagne, situé dans le quartier Villeray, au sud du boulevard Crémazie, et nommé en l’honneur d’une pionnière de la poésie québécoise.

Le poète a présenté son projet de création, le 15 septembre au parc du Père-Marquette, en compagnie des trois autres poètes des micro-résidences Dehors est un poème 2022. Il était accompagnée pour l’occasion du chanteur Olivier Brousseau.

Cliquez ici pour écouter leur prestation « live ».

Crédits photo : Camille Gladu-Drouin


Démarche de création

Pour plonger dans le projet, écoutez le balado «ainsi que du soleil éparpillé qui marche», où le poète parle de sa démarche. L’épisode est disponible sur AnchorApple Podcast et Google Podcast.

photo : Joël Pourbaix

Extrait de la proposition : « Quelle est l’histoire qui relie Blanche Lamontagne, sa Gaspésie natale et le Sentier poétique de Saint-Venant? J’aimerais écrire une suite poétique, entamée à Saint-Venant, poursuivie sur la route et terminée au parc Blanche-Lamontagne. Je veux questionner les différentes formes de territorialité, me déplacer sur le territoire et m’inspirer de la voix des ancêtres, que ce soit à travers la tradition orale ou l’écriture d’une poète comme Blanche Lamontagne. »

photo : Jonathan Lamy

À propos de l’artiste

Jean-François Létourneau est l’auteur d’un essai, Le territoire dans les veines (Mémoire d’encrier, 2017), qui propose une lecture de la poésie des Premières Nations au Québec. Il a également codirigé l’anthologie Tracer un chemin / Meshkanatsheu (Hannenorak, 2017, 2021). En plus d’avoir publié un roman, Le territoire sauvage de l’âme, en 2021 aux Éditions du Boréal, il fait partie du collectif estrien les Marchands de Mémoire, créé au printemps 2016. Grâce à une bourse de recherche et création du Conseil des arts et des lettres du Québec, les Marchands de Mémoire ont écrit le spectacle Sur les traces du territoire, dont un livre audio a été tiré. [photo : Les Anti Stress de Monsieur Ménard]


Conçues et organisées par La poésie partout, les micro-résidences Dehors est un poème 2022 sont rendues possible grâce au soutien du Conseil des arts du Canada et du Conseil des arts et des lettres du Québec.